Initialement, j’avais prévu de vous faire plusieurs articles sur mes dernières lectures. Mais voyant que mon assiduité ici laissait à désirer, je ne voulais pas vous faire patienter 3 mois pour vous parler de trois livres !

Ces dernières semaines (mois ?), j’ai mélangé les genres, d’Anna Gavalda, à Jonas Jonasson et son Vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire, en passant par de la chick-lit – en anglais tout de même, nan mais oh ! -, avec Lauren Weisberger et Last night at Chateau Marmont.

Commençons avec L’échappée belle, d’Anna Gavalda, tout petit roman sorti il y a quelques années déjà (et que j’avais déjà lu, ahem), auquel l’auteur a rajouté un dernier chapitre, pour clore l’histoire pour de bon …

L’histoire : Simon, Garance et Lola, trois frère et sœurs devenus grands (vieux ?), s’enfuient d’un mariage de famille qui s’annonce particulièrement éprouvant pour aller rejoindre Vincent, le petit dernier, devenu guide saisonnier d’un château perdu au fin fond de la campagne tourangelle.
Oubliant pour quelques heures marmaille, conjoint, divorce, soucis et mondanités, ils vont s’offrir une dernière vraie belle journée d’enfance volée à leur vie d’adultes. (Le Dilettante)

Mon avis : Le style d’Anna Gavalda est bien présent, facile, frais, donnant envie de s’évader un peu. Il n’est toujours pas, selon moi, au niveau d’Ensemble c’est tout, que j’avais beaucoup aimé, mais se lit avec plaisir.

Elle nous raconte ici l’histoire de frères et soeurs, éloignés par la vie, un peu amochés aussi, se rappelant bons et moins bons souvenirs, s’engueulant aussi un peu parfois, mais surtout se souvenant que la famille, rien n’est plus important…

On y retrouve les petits détails que j’aime dans l’écriture d’Anna Gavalda, des personnages cabossés mais d’une tendresse et d’un vrai si forts que l’on a immédiatement l’impression de les connaître depuis longtemps. Une histoire simple mais vraie, empreinte d’un petit soupçon de magie qui manque un peu trop ces derniers temps … Une petite histoire qui donne envie de sourire et de croire que des jours meilleurs sont proches, tout simplement !

Continuons dans le registre de la lecture « divertissement » avec Last night at Chateau Marmont, de Lauren Weisberger, l’auteur du Diable s’habille en Prada.

L’histoire : La musique adoucit-elle les moeurs ? À Hollywood, rien n’est moins sûr. Brooke et Julian filent le parfait amour depuis neuf ans. Il est auteur-compositeur-interprète et a une voix en or. Seulement, de la scène underground aux sommets des hit-parades la route est longue…

Un jour pourtant, c’est la consécration ! Sony accepte de financer son album. Le premier showcase est un succès, et les propositions de concerts affluent de toutes parts. Les dates s’enchaînent et les médias, eux, se déchaînent ! La vie privée de leur couple se retrouve étalée dans les tabloïds, les rumeurs les plus folles courent à leur sujet, et face aux créatures de rêve qui peuplent les palaces où évolue désormais sa rock star de mari, la jolie rouquine commence à perdre confiance. Entre l’éloignement, les horaires de dingues, les paparazzis et les groupies, la mélodie du bonheur vire à la cacophonie. Et puis arrivent les photos de trop.
Qui dit conte de fées, ne dit pas forcément happy end, Brooke… (Source : Fnac)

Mon avis : Vous avez ici le genre de lectures que je ne m’autorise à lire qu’en anglais, pouvant au moins prétendre que je travaille mon vocabulaire pendant ce temps là ! De la chick lit’ très facile, mais finalement moins efficace. A moins que je ne change et devienne trop vieille/sage (rayez la mention inutile) pour ce genre de lectures ? Les rebondissements sont trop lourds, le dénouement trop facile, je me suis même ennuyée un peu … Bof !

Et pour finir, direction la Suède avec un des succès de la fin d’année 2011, Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire, de Jonas Jonasson.

L’histoire : Alors que tous dans la maison de retraite s’apprêtent à célébrer dignement son centième anniversaire, Allan Karlsson, qui déteste ce genre de pince-fesses, décide de fuguer. Chaussé de ses plus belles charentaises, il saute par la fenêtre de sa chambre et prend ses jambes à son cou. Débutent alors une improbable cavale à travers la Suède et un voyage décoiffant au cœur de l’histoire du XXe siècle. Car méfiez-vous des apparences ! Derrière ce frêle vieillard en pantoufles se cache un artificier de génie qui a eu la bonne idée de naître au début d’un siècle sanguinaire. Grâce à son talent pour les explosifs, et avec quelques coups de pouce du destin, Allan Karlsson, individu lambda, apolitique et inculte, s’est ainsi retrouvé mêlé à presque cent ans d’événements majeurs aux côtés des grands de ce monde, de Franco à Staline en passant par Truman et Mao…(Source : Fnac)

Mon avis : Entre un tas de chaudes recommandations et de nombreuses personnes croisées dans le métro en train de le dévorer, je me suis moi aussi lancée dans cette lecture ! J’ai beaucoup aimé le style, à la limite entre le farfelu et le grand n’importe quoi, l’intrigue suivant souvent le pas d’ailleurs ! Des personnages hauts en couleur, des situations rocambolesques, une alternance entre passé et présent, en bref, de bons ingrédients réunis ! J’ai pu lire beaucoup de comparaisons entre Allan et Forrest Gump, pas tant pour la naïveté car Allan est très intelligent, mais pour le déroulement de sa vie, faites de hasards et de concours de circonstances les plus inattendus les uns que les autres !

J’ai lu ce livre avec plaisir, toutefois, j’ai trouvé que l’histoire, finalement, peinait à démarrer… Les situations se ressemblent et on se doute qu’Allan trouvera forcément une parade, comme toujours ! Néanmoins, je vous le recommande pour passer un bon moment !

Prochaine lecture : Purge, de Sofi Oksanen.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

6 Comments on Lectures du moment…

  1. « Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire » est exquis. Mais tout le monde en parle tellement que celles et ceux qui ne le lisent que maintenant sont forcément un peu déçus, dommage !
    Je te rejoins sur la chick lit, j’ai eu ma période mais j’en lis de moins en moins… Toujours un peu pareil hein. Et redondant.
    En revanche, je tenterais bien le Gavalda, Tu m’as donné envie ! Merci pour ce billet littéraire et léger, ça fait du bien !

    • @ Livy : C’est pas faux, je m’attendais à un ovni, j’ai beaucoup aimé mais c’était un tantinet en dessous de mes attentes du coup 🙂
      Si tu veux lire le Gavalda, je te le prête sans souci 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *