Warning: Use of undefined constant wp_cumulus_widget - assumed 'wp_cumulus_widget' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/45/d381342441/htdocs/wp-content/plugins/wp-cumulus/wp-cumulus.php on line 375
Mes lectures – Page 9 – Poleen, tout simplement

Catégorie : Mes lectures

Paris au fil des stations de métro (+ concours)

Ami lecteur, je dois t’avouer quelque chose.

Moi le métro à Paris, je l’aime bien.

Je l’aime bien car j’aime aller d’une station à l’autre, en sortir pour découvrir un tout autre paysage. J’aime les stations « à thème », j’aime ces restes du passé, où, en haut du tunnel, est marqué le terminus de l’époque (terminus qu’on ne connait pas parfois !).

J’aime aussi découvrir l’histoire de ma ville à travers ces stations. J’aime découvrir les stations « fantômes » (j’en connais deux à ce jour, Croix-Rouge sur la ligne 10 et Arsenal sur la ligne 5), savoir pourquoi et comment elles ont été fermées.

J’aime avoir l’impression de connaitre le métro parisien comme ma poche et savoir que « ce petit bar tellement sympa est à la station X, à laquelle j’accède de chez moi par la ligne Y » …

Tout ça pour dire (on y arrive, mais vous aimez mes digressions non ?) que quand on m’a proposé de recevoir le nouveau guide parisien des Editions du Chêne, Le guide de Paris en metro, j’ai immédiatement accepté !

Articulé autour des 14 lignes de métro parisiennes, ce guide nous présente tout ce qu’il faut connaitre, tester et découvrir à chaque station de métro, sans oublier un petit topo sur l’histoire de la station en question … Restaurants, monuments, mais aussi petits détails et anecdotes, tout est là pour devenir incollables sur Paris et son métro !

Le format est super pratique, petit, papier glossy, bien illustré, il donne envie d’être trimballé partout avec soi !

Et vu que je suis ultra gentille, j’ai la possibilité de vous en faire gagner un !

Pour ça, très simple, dites-moi dans les commentaires quelle est votre station de métro préférée et je tirerai au sort !
Vous avez jusqu’à  lundi 26 à 23h pour participer ! 

Un grand merci à Eloi de l’Agence Triple C !

Rendez-vous sur Hellocoton !

« Le Tailleur de pierre », de Camilla Läckberg

Nouveau jour, nouvelle lecture. Je vous l’avais bien dit que cette semaine serait quelque peu mono-thématique …

Après les Etats-Unis des années 1960 hier, partons aujourd’hui en direction de la Suède, un petit village balnéaire, où le taux de criminalité se révèle bien élevé, au grand désespoir d’Erica et Patrick, nos charmants protagonistes.

Vous l’avez compris, après La Princesse des glaces et Le Prédicateur, je viens de terminer Le Tailleur de pierre, troisième livre de Camilla Läckberg.

Résumé: Un pêcheur de Fjällbacka trouve une petite fille noyée. Bientôt, on constate que Sara, sept ans, a de l’eau douce savonneuse dans les poumons. Quelqu’un l’a donc tuée avant de la jeter à la mer. Mais qui peut vouloir du mal à une petite fille ?
Alors qu’Erica vient de mettre leur bébé au monde et qu’il est bouleversé d’être papa, Patrick Hedström mène l’enquête sur cette horrible affaire. Car sous les apparences tranquilles, Fjällbacka dissimule de sordides relations humaines – querelles de voisinage, conflits familiaux, pratiques pédophiles – dont les origines peuvent remonter jusqu’aux années 1920. Quant aux coupables, ils pourraient même avoir quitté la ville depuis longtemps. Mais lui vouer une haine éternelle.

Mon avis : On ne change pas une recette qui gagne, ainsi, Camilla Läckberg reprend les ficelles de ses précédents romans. Le présent et le passé qui s’entremêlent, une multitude de personnages mystérieux, des rebondissements à la pelle, des personnages aux antipodes du super-héros, avec leurs défauts, leurs peurs, …

Avec ce troisième volume, Camilla Läckberg nous offre aussi un portrait toujours plus détaillé et grinçant de la population suédoise, de ses travers, de ses problèmes. Portrait qui finit par prendre autant d’importance que l’enquête en elle-même.

Finalement, voilà un polar plutôt classique, mais bien ficelé et qui se lit avec plaisir. Et grâce à la fin, je suis diablement impatiente de lire la suite !

Bonne journée mes agneaux !

Rendez-vous sur Hellocoton !

« La couleur des sentiments », de Kathryn Stockett

A défaut d’un Challenge ABC misérablement abandonné, j’ai décidé de reprendre l’habitude de chroniquer mes lectures. Elles seront toutes réunies sur la page « Mes lectures ».

Inaugurons donc cette page avec certainement mon coup de coeur de l’été, voire de l’année, La Couleur des Sentiments, de Kathryn Stockett.

Résumé : Chez les Blancs de Jackson, Mississippi, ce sont les Noires qui font le ménage, la cuisine, et qui s’occupent des enfants. On est en 1962, les lois raciales font autorité. En quarante ans de service, Aibileen a appris à tenir sa langue. L’insolente Minny, sa meilleure amie, vient tout juste de se faire renvoyer. Si les choses s’enveniment, elle devra chercher du travail dans une autre ville. Peut-être même s’exiler dans un autre Etat, comme Constantine, qu’on n’a plus revue ici depuis que, pour des raisons inavouables, les Phelan l’ont congédiée.
Mais Skeeter, la fille des Phelan, n’est pas comme les autres. De retour à Jackson au terme de ses études, elle s’acharne à découvrir pourquoi Constantine, qui l’a élevée avec amour pendant vingt-deux ans, est partie sans même lui laisser un mot. Une jeune bourgeoise blanche et deux bonnes noires. Personne ne croirait à leur amitié ; moins encore la toléreraient. Pourtant, poussées par une sourde envie de changer les choses, malgré la peur, elles vont unir leurs destins, et en grand secret écrire une histoire bouleversante.

Mon avis : Lire un livre plusieurs mois après sa sortie, quand on sait qu’il a déjà rencontré un grand succès, peut être une opération hasardeuse. Souvent, on en attend trop et on peut être déçu. Cette fois-ci, aucun risque, La couleur des sentiments (The Help en anglais, bien moins mièvre au passage) m’a complètement emballé et je pense tenir là une de mes lectures préférées de l’année.

Le lecteur est immédiatement plongé dans l’ambiance du Mississippi des années 1960, avec ses problèmes de racisme et de ségrégation. Au milieu de tout cela, des personnalités au caractère bien trempé, des femmes fortes qui essaient tant bien que mal de s’en sortir dans une société pas très jolie, ni très égalitaire.

Cependant, aucune mièvrerie, aucun cliché à reprocher à ce roman. L’alternance des trois protagonistes permet de comparer et compléter les points de vue. Les personnages sont tous très bien dépeints, horriblement attachants ou à l’inverse terriblement horripilants. Malgré un contexte très lourd, le roman sait toujours rester fin et léger.

En bref, une lecture que je vous recommande plus que chaudement.

Et, nouvelle qui m’a fait extrêmement plaisir, une adaptation de ce film a déjà été faite. Il sortira le 26 octobre prochain ! La B.A est très prometteuse, voyez plutôt :

A très vite, pour d’autres critiques !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...