Warning: Use of undefined constant wp_cumulus_widget - assumed 'wp_cumulus_widget' (this will throw an Error in a future version of PHP) in /homepages/45/d381342441/htdocs/wp-content/plugins/wp-cumulus/wp-cumulus.php on line 375
Mes lectures – Page 7 – Poleen, tout simplement

Catégorie : Mes lectures

« Etoiles », de Simonetta Greggio

Pour toutes celles qui n’auraient pas rempli leur PAL pour Noël ou qui sont curieuses de nouveauté, il fallait absolument que je vous parle d’un petit, tout petit livre offert par Féelodie, ma principale conseillère en lectures.

L’histoire : «Stella adorait quand Gaspard faisait fondre dans un gaspacho des glaçons aux feuilles de basilic. Et, quand elle avait de l’appétit, il lui composait des nourritures plus consistantes, jouant sur des associations de saveurs simples : des rondelles de pomme de terre tièdes sur lesquelles il avait amoureusement déposé des pétales de truffe, une noix de Saint-Jacques en carpaccio avec une larme d’oursin sur une feuille de roquette, arrosée de trois gouttes d’huile d’olive.» Fable moderne sous le soleil de Provence, ode à l’amour et à la gastronomie…

Mon avis : Etoiles est un petit livre qui sent bon la Provence, qui donne faim, qui donne envie de courir cueillir des olives, mordre dans des tomates fraiches et se régaler d’une bonne fougasse …
Il parle aussi d’amour, de trahison, de découverte de soi, de plaisirs simples… Une petite pépite, qui donne le sourire, qui transporte. Vite, vite, courez le lire !

Rendez-vous sur Hellocoton !

« Juliet, naked », de Nick Hornby

Mes agneaux, je ne suis pas très présente en ce moment, je n’ai pas vraiment d’excuse. Mais vu que la fin d’année approche et que Noël pointe doucement son nez au coin de la porte, je reviens plein de bonnes intentions et vais faire de mon mieux pour être plus présente ici…

Commençons la semaine avec une petite critique de livre, cela faisait longtemps. Il s’agit de « Juliet, Naked », de Nick Hornby.

L’histoire : A Gooleness, petite station balnéaire surannée du nord de l’Angleterre, Annie, la quarantaine sonnante, se demande ce qu’elle a fait des quinze dernières années de sa vie… En couple avec Duncan, dont la passion obsessionnelle pour Tucker Crowe, un ex-chanteur des « eighties », commence sérieusement à l’agacer, elle s’apprête à faire sa révolution. Un pèlerinage de trop sur les traces de l’idole et surtout la sortie inattendue d’un nouvel album, « Juliet, Naked », «  »mettent le feu aux poudres. Mais se réveiller en colère après quinze ans de somnambulisme n’est pas de tout repos ! Annie est loin de se douter que sa vie, plus que jamais, est liée à celle de Crowe qui, de sa retraite américaine, regarde sa vie partir à vau-l’eau… Reste plus qu’à gérer la crise avec humour et plus si affinités…

Mon avis : Le portrait acide et très drôle de deux trentenaires bien tassés, qui ne savent plus bien ce qu’ils font l’un avec l’autre, mais ne savent pas bien quoi faire tout seul… L’une se demande si elle n’a pas gâché les 15 dernières années de sa vie, l’autre ne sait réellement s’engager et se passionner que pour un artiste très moyennement connu et complètement silencieux depuis des années du nom de Tucker Crowe… Les deux vivent dans une petite station balnéaire anglaise … Un portrait idéal n’est-ce-pas ?

Les choses changent quand un CD du dit Crowe sort de nulle part, provoquant une succession d’événements et bouleversements dans la vie d’Annie et Duncan…

Un roman très drôle, dur et décalé à la fois, avec des personnages auxquels on s’attache très facilement. Du bon Nick Hornby, très sympathique et que je recommande !

Rendez-vous sur Hellocoton !

« Quand souffle le vent du nord », de Daniel Glattauer

L’histoire: Un homme et une femme. Ils ne se connaissent pas mais échangent des mails. Jusqu’à devenir accros. Jusqu’à ne plus pouvoir se passer l’un de l’autre, sans se rencontrer pour autant… Savoureuse et captivante, cette comédie de mœurs explore avec finesse et humour la naissance du sentiment amoureux.

Mon avis ? J’aime les romans épistolaires, cela part plutôt bien. J’ai aimé assisté comme un intrus à leurs échanges, à la naissance de la curiosité d’abord, de l’intérêt ensuite, de sentiments enfin… J’ai aimé les voir se battre avec leurs propres démons, résister face à leurs envies, leurs besoins.

L’importance de l’imagination est diablement bien traitée, bien imagée. On devine la frustration derrière chaque email, le besoin de se voir, de se (re)connaître… Mais on sent aussi la peur, d’être déçu, de ne pas voir en l’autre ce qu’on attendait. Comment rendre la rencontre, inexorable, à la hauteur de leurs attentes, à la hauteur de leur relation virtuelle ?

Ce roman se dévore littéralement, tant par son style, que pas son rythme, si captivant, et je suis ravie de savoir qu’il existe déjà une suite, « La septième vague », tant la fin laisse sur sa faim (hihi) et qu’on est curieux de connaître l’évolution de leur relation et son futur …

Une lecture que je recommande sans hésiter !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...